Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Opération Hestia

Nos Canadiens disparu

LienCanada

 

L'ambassade du Canada et les consulats

CanadianAlly est un bulletin électronique spécialement conçu pour le public américain et actualisé par l’ambassade du Canada à Washington. La mission de CanadianAlly consiste à mieux faire comprendre le rôle du Canada dans les dossiers relatifs à la défense de l’Amérique du Nord et à la sécurité mondiale.

(Le 6 novembre 2014) - OTTAWA - Le Chef d’état-major de la Défense, le Général Tom Lawson, a terminé aujourd’hui sa visite à Brunéi, où il a pris part à la 16e Conférence annuelle des chefs de la défense du Commandement du Pacifique.

La Conférence des chefs de la défense du Commandement du Pacifique permet aux dirigeants militaires principaux d’établir et de renforcer les relations militaires, de discuter des questions d’intérêt commun et de promouvoir la coopération multilatérale entre les militaires des pays participants.

[...]

Lire en détail

(Le 2 novembre 2014) - OTTAWA - L’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, a émis la déclaration suivante :

« Aujourd’hui, les CF-18 canadiens ont complété leurs premières frappes aériennes, après avoir joint le combat contre ISIL le 30 octobre. En coordination avec les autres participants de la coalition, deux CF-18 ont attaqué des cibles de l’ISIL dans la région de Fallujah en Iraq, en utilisant des bombes guidées au laser GBU12 de 500 livres chacune. La mission d’environ quatre heures a également compris un ravitaillement en vol grâce aux aéronefs canadiens de type Polaris. Tous les aéronefs sont retournés à leur base sans incidents.

« L’analyse des dommages causés est en cours. De plus ample information sera fournie lors d’une séance d’information le 4 novembre 2014.

[...]

Lire en détail

(Le 22 octobre 2014)

Mesdames et messieurs,

À présent, plusieurs d’entre vous sont au courant de la fusillade d’aujourd’hui pendant laquelle le caporal Nathan Cirillo a été atteint par balle et est décédé à la suite de ses blessures. Le caporal Cirillo est tombé alors qu’il montait la garde devant le Monument commémoratif de la guerre du Canada. Cette attaque lâche envers un de nos membres et envers notre institution n’ébranlera pas notre détermination; en fait, elle la renforcera.

Nous prendrons les mesures de précaution appropriées afin de réduire les risques non nécessaires et continuerons également de déployer des efforts pour défendre les intérêts des Canadiens et des Canadiennes, au pays et à l’étranger, avec une détermination inébranlable. Nous ne nous laisserons pas décourager.

[...]

Général Tom Lawson, Chef d’état-major de la Défense

Lire en détail

(Le 21 octobre 2014) - OTTAWA - L’honorable Rob Nicholson, PC, c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale était présent aujourd’hui à la 4e Escadre Cold Lake pour assister au départ des CF-18 Hornet en vue d’appuyer l’opération Impact.

L’opération Impact constitue la contribution des Forces armées canadiennes (FAC) au soutien de la coalition envers les forces de sécurité de la République d’Irak qui combattent le groupe armé État islamique en Irak et au Levant (EIIL).

[...]

Lire en détail

(Le 16 octobre 2014) - OTTAWA - L’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, a émis la déclaration suivante :

« Je suis heureux d’accueillir les militaires qui ont fait partie de l’équipe de reconnaissance avancée des Forces armées canadiennes et qui sont de retour au pays cette semaine après avoir servi dans le Moyen-Orient. Cette équipe a travaillé avec nos alliés pour entamer la planification des étapes à venir dans le cadre de la mission élargie du Canada contre l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), et elle a commencé à communiquer les prochaines étapes aux cadres militaires supérieurs.

« Tirant profit de leurs réussites, l’équipe d’activation du théâtre (EAT) fournira l’infrastructure nécessaire pour soutenir les hommes et femmes des FAC, tandis qu’ils entreprennent l’opération Impact. Les fournitures et le matériel nécessaires pour l’EAT ont été envoyés de Trenton cette semaine.

[...]

Lire en détail

(Le 14 octobre 2014) - OTTAWA - « Le gouvernement du Canada a choisi d’être solidaire de nos partenaires internationaux pour lutter contre la menace terroriste posée par le soi-disant État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Tandis que les Forces armées canadiennes se préparent à déployer plus de ressources à cette région dans le cadre de l’opération IMPACT, j’ai aujourd’hui eu l’occasion de m’asseoir avec nos partenaires de coalition à Washington D.C. Cette réunion était axée sur la planification et la mise en œuvre de stratégies coalisées pour lutter contre l’EIIL. Nous sommes impatients de fournir plus d’informations sur la planification de la mission plus tard cette semaine.

« En tout, plus de 40 nations se sont engagées à soutenir les efforts de coalition visant à effectuer des frappes aériennes ciblées dans le but de dégrader les réseaux de l’EIIL. Cette coalition comprend nos proches alliés comme l’Allemagne, l’Australie, les États-Unis, la France, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni. Elle compte aussi d’autres alliés de l’OTAN, comme la Belgique et le Danemark, et des pays arabes comme l’Arabie saoudite le Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Jourdain.

[...]

Général Tom Lawson, Chef d’état-major de la Défense

Lire en détail

(Le 9 octobre 2014) - OTTAWA - Les navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Calgary, Winnipeg, Brandon et Yellowknife, comptant plus de 500 marins à leur bord, ont quitté leur port d’attache d’Esquimalt (C.-B.) pour prendre part à des opérations et exercices au large de la côte du sud de la Californie. Les navires, ainsi que deux hélicoptères CH-124 Sea King du 443e Escadron d’hélicoptères maritimes, participeront du 20 au 31 octobre, à un exercice de groupe opérationnel (TGEX) aux côtés de la marine américaine et de la force maritime d’autodéfense japonaise. Lire en détail

(Le 9 octobre 2014) - OTTAWA - « L’État islamique constitue une menace pour le Canada et ses alliés ainsi que pour la paix et la sécurité partout dans le monde. C’est pourquoi notre gouvernement s’engage à combattre ce groupe terroriste tout en fournissant l’aide humanitaire nécessaire aux personnes touchées par les actes horribles commis par l’État islamique. Je suis très fier des Forces armées canadiennes (FAC) et de leur travail qui vise à promouvoir un monde plus sécuritaire et plus sûr pour notre génération et les générations futures.

« J’ai le plaisir de vous annoncer que ce matin, notre gouvernement a obtenu une confirmation de la part du gouvernement du Koweït permettant au Canada d’utiliser les installations de ce pays pour effectuer nos opérations en Irak. L’équipe de reconnaissance des FAC continue d’effectuer un travail exceptionnel en organisant les détails logistiques afin d’appuyer notre mission, et le gouvernement prévoit communiquer de plus amples renseignements lorsque ces détails seront réglés.

« Le Canada est fier de se joindre à ses alliés dans la lutte contre l’État islamique, parce qu’il s’agit tout simplement de la bonne chose à faire. »

Lire en détail

NCSM Toronto

(Le 26 septembre 2014) - OTTAWA - Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Toronto a terminé sa participation de 19 jours aux opérations interarmées de l’OTAN dans la mer Noire et continuera de participer à l’opération Reassurance en prenant part à l’opération Active Endeavour au sein du 2e Groupe de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN. Le navire était dans la mer Noire du 6 au 25 septembre.

L’Op Reassurance fait partie des mesures de l’OTAN visant à rassurer les alliés mises en œuvre à la suite de l’agression militaire et de l’interférence continues du régime Poutine en Ukraine. Le NCSM Toronto sera maintenant chargé de localiser, de traquer, de signaler et d’arraisonner des navires d’intérêt soupçonnés de participer à des activités terroristes ou de les soutenir dans la mer Méditerranée. Lire en détail

(Le 5 août 2014) - OTTAWA - La frégate de la Marine royale canadienne Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) TORONTO est arrivée le 3 août dans sa zone d’opération désignée dans la mer Méditerranée pour remplacer le NCSM REGINA, qui soutenait les activités de réassurance maritime dirigées par l’OTAN et menées dans la région par les Forces maritimes permanentes de l’OTAN.

Le participation du NCSM TORONTO aux opérations régionales de sécurité maritime fait foi de l’engagement continu du Canada à l’égard de ses alliés de l’OTAN et de la sécurité et la collaboration internationale et permet de s’assurer que la Marine canadienne demeure souple et efficace dans l’environnement de sécurité changeant qui prévaut aujourd’hui. Lire en détail

(Le 1er août, 2014) – OTTAWA – Plus de 1 000 membres de la Marine, de l’Aviation et de l’Armée canadiennes qui avaient été envoyés dans les îles hawaïennes et dans le Sud de la Californie ont mis fin à leur participation à l’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC), le principal exercice maritime multinational et interarmées du monde.

La participation des Forces armées canadiennes à RIMPAC aide à créer de l’interopérabilité et des liens avec nos pays partenaires, ce qui améliore notre capacité de travailler ensemble lors des prochains exercices et des prochaines opérations.

RIMPAC est un exercice bisannuel qui vise à encourager la collaboration et la confiance multinationales, à augmenter l’interopérabilité, à permettre l’engagement professionnel et à atteindre des objectifs nationaux dans le but collectif de mettre en place des partenariats compétents et adaptables.

Vingt-deux pays, 49 navires, six sous-marins, plus de 200 aéronefs et 25 000 membres du personnel ont pris part à RIMPAC 2014. Il s’agissait de la 24e édition de l’exercice, et le Canada a participé à chacune d’entre elles depuis sa création en 1971. Lire en détail

(Le 31 juillet, 2014) – HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE - Cinq navires de guerre de la Marine royale canadienne (MRC) et quatre aéronefs de l’Aviation royale canadienne (ARC) participeront aux côtés des alliés de l’OTAN à un exercice de flotte multinational au large de la côte Atlantique, qui commencera le 5 août et se poursuivra tout au long du mois.

Cet exercice vise à améliorer la préparation au combat, l’interopérabilité et l’excellence en matière de tactique des forces participantes. De plus, l’exercice se tiendra dans une région de l’océan qui constitue un milieu d’apprentissage très exigeant. La participation des Forces armées canadiennes permet de parfaire la capacité du Canada à mener des opérations aux côtés de ses alliés de l’OTAN et permet également à son personnel de contribuer à des activités contemporaines telles que l’opération REASSURANCE, laquelle illustre dans quel milieu changeant et exigeant de sécurité internationale nous évoluons. Lire en détail

(Le 24 juillet, 2014) – Ministère de la Défense nationale/Marine royale du Canada L’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, a annoncé que la frégate de la Marine royale canadienne, le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Toronto, quitte aujourd’hui son port d’attache de Halifax, en Nouvelle-Écosse, afin de se joindre aux Forces maritimes permanentes de l’OTAN dans la mer Méditerranée dans le cadre de l’opération Reassurance.

Le NCSM Toronto remplacera le NCSM Regina qui fait partie des Forces maritimes permanentes de l’OTAN depuis mai 2014.

Le déploiement du NCSM Toronto prouve une fois de plus l’appui inébranlable du Canada envers l’Ukraine ainsi que son engagement à la promotion de la sécurité et de la stabilité en Europe centrale et orientale. Lire en détail

(Le 10 juillet, 2014) – Une fois que les chasseurs CF18 de l’Aviation royale canadienne auront fini leur entraînement avec les alliés de l’OTAN en Roumanie au mois d’août, ils se rendront en Lituanie, de septembre à décembre 2014, pour renforcer le bloc 36 de la mission de police aérienne de l’OTAN dans les États baltes.

Le Canada a fourni les moyens suivants pour les mesures d’apaisement de l’OTAN dans le centre et l’est de l’Europe: six chasseurs CF18, 24 membres des FAC au Grand Quartier général des Puissances alliées en Europe, le NCSM Regina en Méditerranée, et des soldats de l’Armée canadienne pour accroître l’interopérabilité et la disponibilité opérationnelle de l’OTAN.

Durant leur participation à la mission de l’OTAN, les équipages des CF18 Hornet collaboreront avec les alliés de l’OTAN et interviendront en cas de violation e l’espace aérien des États baltes. Lire en détail

L’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) est le principal exercice maritime international au monde et comprend des pays ayant un intérêt commun pour la région de la côte du Pacifique. L’exercice RIMPAC est mené chaque deux ans dans les îles hawaïennes et à Pearl Harbour.

Le RIMPAC 2014 est le 24e exercice de la série. Il a lieu entre le 26 juin et le 1er août 2014 dans la région d’Hawaï et du Sud de la Californie.

L’exercice nécessite la participation de 47 navires, six sous-marins, plus de 200 aéronefs et environ 25 000 personnes provenant de 22 nations, y compris : l’Australie, Brunei, le Canada, le Chili, la Colombie, la France, l’Inde, l’Indonésie, le Japon, la Malaisie, le Mexique, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, le Norvège, la République populaire de Chine, le Pérou, la République de Corée, la République des Philippines, Singapour, les Tonga, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Cette année, le Canada contribue 1 000 militaires. L’Armée canadienne déploiera un groupe-compagnie composé d’une compagnie de fusiliers provenant du 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, basé à Edmonton, en Alberta. Lire en détail

(Le 27 juin, 2014) – Le lieutenant-général Yvan Blondin, commandant de l’Aviation royale canadienne (ARC), et d’autres commandants des Forces aériennes des Amériques ont signé cette semaine un protocole d’entente (PE) de coopération mutuelle et d’assistance en cas de catastrophe.

Le PE, qui entrera en vigueur dans 30 jours, est un accord non exécutoire entre les forces aériennes qui composent le Système de coopération entre les forces aériennes des Amériques –  connue sous le nom espagnol de Sistema de Cooperación entre las Fuerzas Aéreas Americanas (SICOFAA), un organisme de l’hémisphère qui vise à accroître l’interopérabilité entre les forces aériennes, à favoriser un soutien mutuel et à faciliter l’échange d’expériences et d’expertise en matière de sécurité aérienne.

[...]

« Le Canada est fier d’être un membre du SICOFAA. Grâce à de tels accords, nous espérons entretenir et renforcer nos partenariats en Amérique latine, afin que nous soyons en mesure d’intervenir collectivement en cas de catastrophe, » a dit Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale. Lire en détail

(Le 24 juin, 2014) - Ottawa (Ontario) – L’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, a accueilli la nouvelle d’aujourd’hui du Pentagone annonçant la nomination de l’amiral William E. Gortney, de la Marine américaine, au poste de commandant du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD). Cette nomination est en attente de la confirmation du Sénat américain.

« Je suis très heureux d’apprendre la nomination de l’amiral Gortney au poste de commandant du NORAD. Il remplacera le général Charles H. Jacoby fils, qui a fourni un service exemplaire au Canada à titre de commandant du NORAD depuis 2011.

Les États-Unis sont le plus proche ami et allié du Canada, et notre plus important partenaire en matière de défense. Grâce au NORAD, nous travaillons ensemble pour défendre et assurer la sécurité de nos nations. » Lire en détail

Le 21 juin 2014, le major John Lewis serre la main des membres des Forces armées canadiennes qui partent de la 8e Escadre Trenton (Ontario). La 17e Escadre Winnipeg (Manitoba) et la 8e Escadre Trenton (Ontario) ont déployé des militaires pour remplacer les membres de l’Aviation royale canadienne qui participent actuellement aux mesures de réassurance de l’OTAN en Europe de l’Est. PHOTO : Caporal Owen W. Budge

(Le 24 juin, 2014) - Samedi, le 21 juin 2014, la 17e Escadre Winnipeg (Manitoba) et la 8e Escadre Trenton (Ontario) ont déployé des militaires pour remplacer les membres de l’Aviation royale canadienne (ARC) qui participent actuellement aux mesures de réassurance de l’OTAN en Europe de l’Est.

Ces militaires fourniront un appui intégral dans les domaines du génie, des services d’information, de la logistique, des ressources humaines et des communications à la force opérationnelle aérienne actuellement déployée à Câmpia Turzii, en Roumanie.

Les Forces armées canadiennes sont un acteur de premier plan dans les opérations et les exercices de l’OTAN depuis la fondation de cette organisation il y a 65 ans, et elles souscrivent pleinement à l’unité, à la sécurité et à la stabilité transatlantiques.

Le Canada continue de fournir des ressources modernes et déployables dans le cadre de missions alliées et des militaires hautement qualifiés à sa structure de commandement. Au cours des dernières années, le Canada a participé activement à des missions dirigées par l’OTAN en Afghanistan, dans les Balkans et en Libye. Lire en détail

L’Adjudant-chef no 4 Lois Sharpe (à droite), responsable de la sécurité pour le 15th Military Intelligence Battalion (exploitation aérienne) de l’Armée américaine, nage sous le puissant rabattement d’un hélicoptère de recherche et sauvetage CH-149 Cormorant de la 19e Escadre Comox de l’Aviation royale canadienne lors d’un exercice de survie en mer mené avec le 442e Escadron de transport et de sauvetage au large des côtes de la Colombie-Britannique, le 14 mai 2014. PHOTO : Capitaine Trevor Reid

(Le 20 juin, 2014) - Neuf membres du 15th Military Intelligence Battalion (15e bataillon de renseignement militaire de l’Armée américaine) (exploitation aérienne), basé à Fort Hood, au Texas, sont venus à la 19e Escadre Comox, en Colombie-Britannique, les 14 et 15 mai, pour s’entrainer avec l’Aviation royale canadienne.

[...]

« Nous sommes heureux d’avoir eu la visite de membres de l’Armée américaine qui sont venus s’entraîner avec nous, » a déclaré le capitaine Nick Klus, pilote de Cormorant. « En tant qu’escadron [de recherche et sauvetage], il est important d’aider nos partenaires à mieux se préparer à survivre dans le pire des cas. » Lire en détail

L'équipage du NCSM Summerside attend avec impatience sa participation à l'exercice naval multinational TRADEWINDS 14.

(Le 18 juin, 2014) - Une autre unité de la Marine royale canadienne est venue grossir les rangs des militaires des Forces armées canadiennes participant à l’exercice multinational Tradewinds 14. À compter d’aujourd’hui, les marins du NCSM SUMMERSIDE s’ajoutent à ceux de l’Unité de plongée de la Flotte Atlantique (UPF [Atlantique]) qui soutiennent l’exercice d’entraînement depuis le début du mois de juin. Le NCSM SUMMERSIDE se trouvait dans la région des Caraïbes, où il a mené à bien une mission de patrouille dans le cadre de l’opération Caribbe.

[...]

La participation à cet exercice d’entraînement parrainé par le United States South Command sera une première pour le NCSM SUMMERSIDE et l’UPF (Atlantique). L’exercice sera centré sur l’amélioration de la collaboration et de la sécurité dans l’optique de la conduite efficace d’opérations de secours en cas de crise humanitaire et de catastrophe, sur les opérations de sécurité interarmées terrestres et maritimes, de même que sur les opérations de lutte contre le trafic illicite dans la région. Lire en détail

Le commandant de la force opérationnelle aérienne du Canada, le lieutenant colonel Dave Pletz, accueille le chef d’état-major général roumain, le lieutenant général Ştefan Dânilâ, à son arrivée à une activité portes ouvertes, le 31 mai 2014, à Câmpia Turzii (Roumanie). PHOTO : Matelot 1 Alex Roy

(Le 17 juin, 2014) - Quand l’OTAN a demandé à ses membres de fournir des ressources militaires pour démontrer la solidarité de l’alliance à la suite de l’agression russe contre l’Ukraine, le Canada a été un des premiers à offrir son aide.

Le soutien offert à l’OTAN par les Forces armées canadiennes constitue un effort interarmées de la Marine royale canadienne, de l’Armée canadienne et de l’Aviation royale canadienne (ARC). Afin de témoigner de la solidarité alliée, le Canada a affecté des officiers d’état-major des Forces armées canadiennes en Belgique, une force opérationnelle aérienne en Roumanie, un navire dans la mer Méditerranée et un élément de l’Armée de la taille d’un peloton en Pologne.

En quelque capacité que ce soit, dans les airs, sur terre et sur mer, les Forces armées canadiennes se tiennent prêtes à appuyer l’OTAN et d’autres missions internationales depuis plus de 65 ans. Lire en détail

(Le 12 juin, 2014) - Le United States Ship (USS) Nimitz, un porte-avions et l’un des plus gros navires de guerre au monde, séjournera à Esquimalt (Colombie-Britannique), du 13 au 16 juin prochains. Il fera une escale avant de poursuivre sa route en direction du Centre d’expérimentation et d’essais maritimes des Forces canadiennes à Nanoose Bay afin d’y effectuer des essais et des tests.

Les États-Unis sont le plus important allié et partenaire du Canada en matière de défense. Ils nourrissent depuis longtemps un rapport solidement enraciné, efficace et couronné de succès sur le plan de la défense.

L’étroit partenariat de défense canado-américain offre à ces deux pays une plus grande sécurité que celle qu’ils auraient eue individuellement. Lire en détail

Comox, Colombie-Britannique, 1er juin 2014 – Des membres du 407e Escadron de patrouille maritime déchargent un aéronef CP140 Aurora à leur retour à la 19e Escadre Comox, en Colombie-Britannique, après avoir participé à l’opération Driftnet 2014. L’équipage de l’Aurora, ainsi qu’un agent du ministère des Pêches et des Océans, ont mené plusieurs missions en soutien à l’opération de deux semaines en vue de détecter et de dissuader les activités de pêche illégales dans le Nord de l’océan Pacifique. Les participants à l’opération Driftnet ont passé près de deux semaines à effectuer des patrouilles aériennes au-dessus d’une vaste région du Nord de l’océan Pacifique et ont observé plus de 100 navires. Photo par le Cpl Letourneau.

(Le 12 juin, 2014) - Chaque année, au cours de l’opération Driftnet, l’Aviation royale canadienne (ARC) mène des patrouilles de surveillance dans un secteur du Pacifique Nord de quatre millions de kilomètres carrés pour détecter les pêcheurs aux filets dérivants et aider à les appréhender. Ces patrouilles sont soutenues dans le cadre d’un protocole d’entente avec le ministère des Pêches et des Océans (MPO) et sont coordonnées étroitement avec le district 17 de la United States Coast Guard (USCG) à Juneau, en Alaska.

Cette année, l’ARC a mené onze patrouilles à partir de Hakodate, au Japon, pendant les deux dernières semaines de mai. Celles-ci ont entraîné la saisie d’un navire illégal immatriculé en Chine contenant entre 900 et 1 200 livres de saumon et soupçonné de plusieurs manquements aux lois nationales et internationales en matière de pêche.

Des aéronefs de patrouille et de surveillance à long rayon d’action CP140 Aurora sont utilisés pour mener ces patrouilles. Ces aéronefs sont munis d’équipement de surveillance sophistiqués, notamment des systèmes d’identification automatique (SIA). Ils sont soutenus par la technologie RADARSAT-2.

Une patrouille typique commence tôt le matin avec la réception des ordres de mission d’un officier de liaison de l’ARC travaillant avec la USCG et un responsable de la logistique du MPO qui analyse l’information reçue et détermine le profil de mission du CP140. Lire en détail

(Le 4 juin 2014) - Des membres de l’Armée canadienne participeront aux activités commémoratives du 70e anniversaire du jour J et de la bataille de Normandie, qui se dérouleront en Normandie, France.

[...]

Afin de rendre hommage à la participation du 1er Bataillon canadien de parachutistes au jour J, 50 parachutistes de la Force régulière et de la Réserve de l’Armée canadienne, représentant les divisions de l’Armée canadienne de l’ensemble du pays, participeront à une série de sauts « d’amitié » le 5 juin prochain à Ranville, en France. Les parachutistes canadiens feront les sauts en tandem avec des parachutistes de la France, du Royaume-Uni et des États-Unis. Lire en détail

VARSOVIE, POLOGNE (Le 4 juin 2014) - Le Premier ministre Stephen Harper a annoncé que des membres des Forces armées canadiennes seront déployées en Lettonie pour participer à l’exercice SABER STRIKE 2014, exercice multilatéral et multidimensionnel de coopération en matière de sécurité mené depuis longtemps par l’Armée américaine en Europe.

Un contingent d’environ 75 soldats des Forces armées canadiennes – du 3e bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, basé à Edmonton, en Alberta – se joindra à plus de 2000 membres du personnel (dont environ 45 soldats canadiens déjà déployés) des neuf pays participant à cet exercice annuel, qui se tient cette année en Lettonie, en Estonie, en Pologne et en Lituanie, du 9 au 21 juin. Le contingent canadien sera rattaché au 1er bataillon, 503e régiment d’infanterie, de l’Armée américaine.

[...]

L’exercice permettra au Canada, aux États-Unis et à d’autres pays participant de faire la démonstration des rôles particuliers qu’ils peuvent assumer pour contribuer aux opérations internationales visant à favoriser la stabilité régionale ou mondiale.Lire en détail

BRUXELLES, BELGIQUE (Le 4 juin 2014) - L’honorable Rob Nicholson, P.C., c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, a participé à la réunion des ministres de la Défense des pays membres de l’OTAN qui a eu lieu les 3 et 4 juin, au quartier général de l’OTAN, à Bruxelles, en Belgique.

[...]

Durant les deux jours de la réunion, les discussions ont essentiellement porté sur les mesures d’apaisements mises de l’avant par l’Alliance en vue de favoriser la sécurité et la stabilité en Europe de l’Est et en Europe centrale à la lumière des gestes de provocation et d’agression posés par la Russie contre l’Ukraine. Les priorités de l’OTAN à plus long terme ont également fait l’objet de discussions en prévision du Sommet de l’OTAN, qui aura lieu au pays de Galles, en septembre prochain. La réunion des ministres de la Défense des pays de l’OTAN offre la plateforme nécessaire pour que le Canada s’engage à l’égard de ces initiatives de réforme de l’OTAN et confirme notre appui à l’égard de nos alliés et partenaires de l’OTAN. Lire en détail

(Le 30 mai 2014) - Le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Summerside a débuté récemment une nouvelle participation à l’opération CARIBBE au cours de son déploiement de sept semaines dans les eaux du bassin des Caraïbes à l’appui de l’engagement du Canada visant à accroître la coopération et la sécurité dans cette région.

[...]

Après sa participation à l’opération CARIBBE, le NCSM Summerside prendra part à l’exercice TRADEWINDS 14 organisé par le commandement du Sud des États-Unis. Cet exercice multinational vise à améliorer la sécurité et la coopération dans la région du bassin des Caraïbes, afin de mener efficacement des opérations d’urgence en cas de catastrophes ou de crises humanitaires. L’exercice comprend notamment des opérations de sécurité maritimes et terrestres ainsi que des opérations de lutte contre le trafic de stupéfiants.

[...]

Des militaires et organismes chargés de l’application de la loi, et leurs homologues de 19 pays alliés participeront à l’exercice TRADEWINDS 14. Lire en détail

OTTAWA (Le 28 mai 2014) - À bord d’un avion CC130J Hercules de l’Aviation royale canadienne (ARC), 22 militaires des Forces armées canadiennes (FAC) procéderont demain à une mission d’observation aérienne au-dessus du territoire ukrainien dans le cadre du Traité «Ciel ouvert».

[...]

L’équipage des FAC procédera à ce vol d’observation conjointement avec les États-Unis. La France et l’Estonie participeront aussi à la mission. Des représentants ukrainiens de « Ciel ouvert » prendront place à bord de l’avion CC130J tout au long de la mission à titre d’observateurs. Lire en détail

 L’Honorable Robert Nicholson, Ministre de la Défense nationale et le lieutenant-général Stuart Beare, Commandant des opérations interarmées du Canada, déposent une couronne durant la veille du monument de l’Afghanistan à Washington D.C. Photo: Keegan Bursaw.

WASHINGTON, D.C. (Le 22 mai, 2014) - Une Cérémonie commémorative a marqué l’ouverture de la Veille du monument de l’Afghanistan et a rendu honneur au plus de 40 membres des Forces armées américaines qui ont perdu leur vie au nom de la paix et de la sécurité alors qu’ils étaient sous le commandement canadien.

Des collègues et membres de la famille des disparus, ainsi que des dignitaires militaires et civils américains, afghans et canadiens ont partagé un moment de silence pour reconnaitre la bravoure, le courage et le professionnalisme de tous les membres des forces armées des États-Unis et ceux qui ont servi et soutenu la mission en Afghanistan.

Le lieutenant-général Beare, Commandant des opérations interarmées du Canada, a salué le travail acharné, le dévouement et le sacrifice des Américains tant que les Canadiens lors de la mission du Canada en Afghanistan, déclarant que « nous sommes fiers d’avoir collaboré avec des forces américaines et internationales lors de la mission en Afghanistan et nous remercions les soldats, marins, membres des forces aériennes et Marines auprès de qui nous avons servi, fait des sacrifices et livré des résultats. La Veille est un déchirant rappel de notre sacrifice conjoint et nous sommes reconnaissants que les citoyens américains puissent aussi y avoir accès ».

Au coucher du soleil, le Caporal Michael Meagher joue un air de cornemuse près du drapeau du Canada hissé dans une base d’opérations avancée, quelque part en Afghanistan en novembre 2005. Le Cpl Meagher est un carabinier appartenant à la compagnie Golf du 2e Bataillon, The Royal Canadian Regiment (2 RCR), un bataillon d’infanterie mécanisée de Gagetown (N.-B.).

WASHINGTON, D.C. (mai 2014) - Afin de souligner plus de 12 années de service en Afghanistan, l’ambassade du Canada a l’honneur d’être l’hôte de la veille du monument commémoratif de l’Afghanistan pendant la fin de semaine du Memorial Day de 2014.

Le monument commémoratif de l’Afghanistan comprend les plaques commémoratives originales du monument canadien qui était situé à l’aérodrome de Kandahar. Les plaques sont dédiées aux 161 Canadiens et à plus de 40 membres des Forces armées américaines qui ont perdu leur vie au nom de la paix et de la sécurité alors qu’ils étaient sous le commandement canadien.

Le public peut voir le monument commémoratif dans la cour de l’Ambassade, du vendredi 23 mai au lundi 26 mai 2014. Des personnes seront sur les lieux de 9 h à 17 h afin de répondre aux questions.

La Veille du monument de l’Afghanistan: information

Brochure de la Veille du monument de l'Afghanistan

Des membres des forces aériennes canadiennes et péruviennes procèdent à l’évacuation d’une pseudovictime à la base aérienne de Pisco au Pérou pendant l’exercice Cooperación III : (de gauche à droite) le sergent Stephen Bates et le caporal chef Dennis Van Sickle – tous deux techniciens canadiens en recherche et en sauvetage – et le major Alpaca et le lieutenant Romero. Photo : Capitaine Trevor Reid

(Le 13 mai 2014) - L’aéronef et les membres de l’Aviation royale canadienne (ARC) sont revenus récemment du Pérou après avoir participé, du 19 avril au 2 mai 2014, à l’exercice multinational Cooperación III axé sur les secours aux sinistrés.

[...]

En tout, environ 750 membres du personnel militaire de l’Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Guatemala, du Mexique, du Paraguay, de la République dominicaine, des États-Unis, de l’Uruguay et du Pérou ont participé à l’exercice Cooperación III. Lire en détail

OTTAWA (mai 2014) - Plus de 1 000 militaires canadiens participeront à l’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC), le plus important exercice maritime interarmées et multinational du monde. L’exercice se déroulera du 26 juin au 1er août, sur les îles hawaïennes et dans leurs environs.

[...]

« En tant que nation pacifique, le Canada a la volonté de travailler avec ses partenaires dans la région en vue d’être prêt à réagir aux événements par une gamme complète de missions de protection, de sécurité et de défense. Cet exercice nous donne une excellente occasion de consolider notre état de préparation. Il nous permet également de nous assurer que nous disposons de la bonne combinaison de gens, d’équipement et de ressources et que nous offrons la formation nécessaire requise pour nous acquitter des tâches qui nous sont confiées par le gouvernement du Canada. » - Général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense Lire en détail

Décollage d’un chasseur Hornet CF-18 de l’Aviation royale canadienne lors de l’exercice Maple Flag 2013 à la 4e Escadre Cold Lake, en Alberta. Photo: caporal chef Marc André Gaudreault

OTTAWA (Le 9 mai avril 2014) - L’exercice Maple Flag 47 rassemblera 650 membres des Forces armées canadiennes et de l’Aviation royale canadienne (ARC) ainsi que des militaires de pays alliés qui viendront participer à un entraînement au combat terrestre et aérien.

[...]

« Dans l’environnement de sécurité d’aujourd’hui, un haut niveau de préparation est essentiel à la stabilité et au maintien de la paix, ce qui rend ce type d’instruction essentiel », de dire le major-général Pierre St-Amand, commandant de la 1re Division aérienne du Canada et de la Région canadienne du NORAD dont les quartiers généraux se trouvent à Winnipeg, au Manitoba. Lire en détail

Le capitaine Andrew Oakes, pilote de Twin Otter, brosse les ailes de l’avion alors qu’il est ravitaillé avant le vol de jour, le 10 avril 2014, à Resolute Bay (Nunavut), dans le cadre de l’opération Nunalivut. Photo: Caporal-chef Chelsey Hutson

NUNAVUT (Le 5 mai 2014) - L’opération Nunalivut 2014 s’est terminée le 3 mai, après avoir réuni dans le secteur de Resolute Bay pour de l’entraînement différents groupes de militaires du Canada et des États-Unis. Cette année, l’entraînement a débuté le 2 avril. Il s’agissait de la plus vaste et de la plus complexe version de cette série d’opérations dans le Haut-Arctique.

Le CC-177 Globemaster III et le CC-130J Hercules ont été utilisés pour déplacer des troupes de leur base d’appartenance à la zone d’opération. Ce transport aérien stratégique, combiné à la souplesse des Twin Otters équipés de skis du 440e Escadron de transport, a été un élément facilitateur clé de l’opération Nunalivut. Le LC-130 américain a ajouté sa capacité de transport de charges lourdes à l’opération. Ces capacités se sont bien intégrées au transport aérien des Twin Otters du 440e Escadron de transport. Lire en détail

OTTAWA (Le 4 mai 2014) - Une cinquantaine de soldats de la 3e Division du Canada, basée à Edmonton, en Alberta, comptant les membres d’un peloton du 3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, et du personnel de soutien, ont déployées le 2 mai pour la Pologne pour participer à l’exercice ORZEL ALERT à Swidwin, en Pologne. Lire en détail

OTTAWA (Le 25 avril 2014) - Les États-Unis sont le plus important allié et partenaire de défense du Canada. Les relations entre ces deux pays, en matière de défense et de sécurité, durent depuis longtemps, sont bien ancrées et sont très réussies. L’étroit partenariat de défense canado-américain offre à ces deux pays une plus grande sécurité que celle qu’ils pourraient avoir individuellement.

[...]

Conformément à la Stratégie de défense Le Canada d’abord, en tant que partenaire de défense solide et fiable, les Forces armées canadiennes (FAC) sont prêtes à mener des opérations continentales, y compris par l’entremise du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (le NORAD), à effectuer des exercices et des entraînements et à demeurer interopérable avec les Forces armées des É.-U., et à intervenir en cas de crises nationales et internationales.Lire en détail

OTTAWA (Le 24 avril 2014) - L’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls et ministre de la Défense nationale, a aujourd’hui participé à la deuxième réunion trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord à la ville de Mexico, au Mexique. La réunion a été tenue par le secrétaire à la Défense du Mexique, le général Salvador Cienfuegos Zepeda, et le secrétaire mexicain à la Marine, l’amiral Vidal Francisco Soberón Sanz. Le secrétaire à la Défense des États-Unis, Chuck Hagel, était également présent.

Pendant la réunion, les ministres de la Défense ont discuté des enjeux touchant la sécurité en Amérique du Nord, y compris la sécurité de la frontière méridionale nord-américaine, la cyberdéfense, l’aide humanitaire et l’intervention en cas de catastrophe. Le ministre Nicholson a également participé à des réunions bilatérales distinctes avec le secrétaire Hagel, ainsi qu’avec le général Cienfuegos et l’amiral Soberón.Lire en détail

(Le 24 avril 2014) - Nos trois pays sont étroitement liés par une géographie commune, par de solides liens entre nos peuples et par des relations commerciales de grande ampleur. Par conséquent, nous avons plusieurs intérêts en commun au chapitre de la défense. Les menaces envers l’Amérique du Nord et le continent américain sont de plus en plus complexes et exigent des interventions coordonnées. Forts de la collaboration trilatérale établie dans le cadre des Sommets des dirigeants nord-américains, nous sommes déterminés à accroître notre compréhension commune de ces menaces et des approches qu’il faut adopter pour les contrer.

Depuis la première réunion trilatérale des ministres de la Défense de l’Amérique du Nord en 2012, nous avons réalisé d’importants progrès pour établir et approfondir notre relation trilatérale en matière de défense. Nous avons également amélioré notre compréhension de la manière dont nous pouvons collaborer dans plusieurs domaines de préoccupation commune. Forts de ces atouts, nos pays continuent de travailler ensemble pour s’attaquer aux défis auxquels notre continent fait face en matière de défense et de sécurité. Nous reconnaissons que les menaces transnationales exigent des interventions transnationales et nous avons la volonté de poursuivre notre collaboration. [...]Lire en détail

Île Sherard Osborn (Nunavut). 15 avril 2014 – Un aéronef LC-130 Hercules du 109th Airlift Wing de la garde nationale aérienne de New York survole le camp sur glace 1, sur l’île Sherard Osborn (Nunavut), dans le cadre de l’opération Nunalivut, le 15 avril 2014. (Photo : capitaine Graham MacMillian, Force opérationnelle interarmées - Nord, Yellowknife [T.N.-O.])

NUNAVUT (Le 23 avril 2014) - Les opérations des Forces armées canadiennes ne prennent pas fin là où la route s’arrête. En fait, plus le terrain est accidenté, plus les plans de transport deviennent complexes. En Haut-Arctique, surtout, le transport aérien est indispensable au succès des missions. [...]

La combinaison du transport stratégique et tactique joue un rôle clé dans la mobilité et la réactivité des militaires au cours d’opérations dans le rude environnement arctique. Cette année, pour la première fois lors de l’opération Nunalivut, le 109th Airlift Wing, de l’état de New York, a été invité à participer. L’unité utilise des LC-130 Hercules équipés de skis et base ses opérations à Scotia (New York) ainsi qu’à la base aérienne Thule (Groenland).Lire en détail

OTTAWA (Le 17 avril 2014) - Le ministère de la Défense nationale (MDN) et les Forces armées canadiennes (FAC) soulignent le fait que notre pays est en service en Afghanistan depuis plus de douze ans.

[...]

Le MDN et les FAC commémorent le service et le sacrifice de nos forces armées dans ce pays de plusieurs façons, entre autres par le biais d’une installation commémorative pour l’Afghanistan. L’installation comprend 190 plaques commémoratives représentant 201 personnes mortes au combat, soit 158 militaires des FAC, un diplomate canadien, un entrepreneur civil canadien, un journaliste canadien, ainsi que 40 membres des forces armées américaines sous commandement canadien.

Les plaques faisaient auparavant partie du cénotaphe de l’aérodrome de Kandahar, une structure commémorative qui permettait aux militaires canadiens de rendre hommage à leurs camarades tombés au champ d’honneur pendant qu’ils se trouvaient en Afghanistan. [...] L’installation commémorative pour l’Afghanistan sera exposée au Canada et aux États-Unis entre le 3 mai et le 26 octobre 2014Lire en détail

OTTAWA (Le 17 avril 2014) - Le Premier ministre Stephen Harper a fait aujourd’hui la déclaration suivante afin d’annoncer d’autres mesures prises par le Canada pour favoriser la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est :

"Le Canada continue de condamner fermement l’occupation russe illégale en Ukraine ainsi que les gestes provocateurs militaires continus posés par la Russie.

"De concert avec nos alliés de l’OTAN, nous reconnaissons la nécessité d’accroître la sécurité et la stabilité en Europe centrale et en Europe de l’Est.

"À cette fin, le Canada offre les capacités suivantes pour accroître la disponibilité opérationnelle des alliés de l’OTAN : six chasseurs CF-18 de l’Aviation royale canadienne et jusqu’à 20 officiers d’état-major déployés au Grand Quartier général des Puissances alliées en Europe afin de participer aux efforts de planification de l’OTAN. L’aide offerte par le Canada a été bien accueillie par l’OTAN.Lire en détail

OTTAWA (Le 16 avril 2014) - Le Chef de l’état-major de la Défense (CEMD), le général Tom Lawson, a reçu cette semaine son homologue des États-Unis, le général Martin Dempsey, président des Chefs d’état-major interarmées (Joint Chiefs of Staff, ou JCS), pour avoir avec lui des entretiens de haut niveau sur divers thèmes tels que l’état de préparation, le maintien de l’interopérabilité et la coopération militaire bilatérale.

Les États-Unis sont le plus important allié et partenaire du Canada en matière de défense. Notre relation axée sur la coopération est sans pareille et elle procure à nos deux pays une sécurité plus grande que si chaque pays agissait indépendamment de l’autre.Lire en détail

OTTAWA (Le 12 avril 2014) - Le Canada a montré son engagement actif à assurer notre sécurité et notre souveraineté dans le Nord par la tenue d’une opération coordonnée de deux semaines, dirigée par l’Aviation royale canadienne, en partenariat avec Nav Canada, le Secteur de la défense aérienne du Canada du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) et la Région de l’Alaska du NORAD.

Cette opération visait à maintenir des niveaux optimaux de préparation opérationnelle dans les emplacements d’opérations avancées du Nord pour le NORAD et sa composante géographique, la Région canadienne du NORAD (RC NORAD).Lire en détail

Le NCSM Kingston fait son entrée à Port Canaveral, Floride, pour une escale bien méritée après avoir passé un mois en mer.

OTTAWA (Le 10 avril 2014) - Les navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Kingston et Glace Bay ont complété plus tôt mardi dernier leur déploiement de six semaines sur l’opération Caribbe. Les navires de classe Kingston seront prochainement de retour à Halifax après une courte escale à Port Canaveral en Floride.

Au cours des six dernières semaines, la Marine royale canadienne a déployé quatre navires de la classe Kingston en même temps pour l’opération Caribbe – deux dans la mer des Caraïbes et deux dans l’Est de l’océan Pacifique –, ce qui représente le plus important déploiement naval en soutient à cette opération des Forces armées canadiennes à ce jour.

En provenance de la Flotte du Pacifique, les NCSM Nanaimo et Whitehorse ont patrouillé les eaux dans l’Est de l’océan Pacifique du 19 février au 28 mars 2014. Les NCSM Kingston et Glace Bay de la Flotte de l’Atlantique ont pour leur part participé à l’opération du 10 mars au 8 avril 2014.

Le but de l’opération était de trouver et de traquer les navires suspects pour ensuite aider les United States Coast Guard Law Enforcement Detachment embarqués à bord à les arraisonner lorsque nécessaire.Lire en détail

OTTAWA (Le 7 avril 2014) - Les Navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Nanaimo et Whitehorse reviennent aujourd’hui d’un déploiement réussi de cinq semaines dans le cadre de l’Opération Caribbe. Ils faisaient partie des Forces armées canadiennes participant à la campagne multinationale contre le trafic illicite effectué par le crime organisé transnational dans le bassin des Caraïbes et dans l’Est de l’océan Pacifique.Lire en détail

OTTAWA (Le 7 avril 2014) - L’espace fait partie du patrimoine naturel international et est un secteur, comme les eaux internationales, qui transcende les frontières des États. La collaboration avec nos partenaires, tant à l’échelle du pays que du monde, est nécessaire pour effectuer un suivi des activités spatiales et pour protéger l’environnement spatial commun.

Dans un récent accord, le Canada et les États-Unis ont officialisé leur partenariat par l’entremise d’un protocole d’entente sur la mise en commun de l’information et des services liés à la connaissance de la situation dans l’espace. Celui-ci améliore la collaboration entre la Cellule des opérations spatiales canadiennes du Commandement des opérations interarmées du Canada et le Joint Space Operations Center aux États-Unis.

L’accord simplifie la mise en commun des données liées à la connaissance de la situation dans l’espace entre le Canada et les États-Unis, données qui permettent de comprendre comment les satellites ou les opérations peuvent être affectés négativement en espace. Il permet à nos deux pays de contribuer des ressources en vue d’effectuer un suivi de l’activité dans l’espace dans le but d’éviter les collisions entre satellites ou avec des débris en orbite.Lire en détail

Deux avions CC130 Hercules sont ravitaillés à l’aéroport de Resolut Bay, au Nunavut, le 9 avril 2013, durant Operation Nunalivut.

Par MDN (Le 3 avril 2014) - Le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD) et la Région canadienne du NORAD (RC NORAD), mèneront l’opération Spring Forward les deux premières semaines d'avril.

Dans le cadre de cette opération, des membres de l’Aviation royale canadienne (ARC) et des chasseurs CF-18 Hornet, des avions CC-130T Hercules, des ravitailleurs air-air CC-150T Polaris et des autres aéronefs se rendront à Inuvik et à Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, à Iqaluit, Nunavut, et à Goose Bay, Terre-Neuve-et-Labrador.

L'opération marque la fin de presque six mois de planification; elle a pour but d'exercer la capacité de la RC NORAD à mener des opérations à partir d'emplacements d'opérations avancés répartis dans le Nord. L'exercice consistera en une série de vols d'entraînement effectués en collaboration avec NAV CANADA, le Secteur de la défense aérienne du Canada et la Région alaskienne du NORAD.Lire en détail

L’équipe d’arraisonnement du Navire canadien de Sa Majesté Regina s’apprête à arraisonner un boutre, le 31 mars 2014, au large de l’Afrique, dans le cadre d’opérations courantes de sécurité maritime et de lutte contre le terrorisme effectuées pendant l’opération Artemis. (L'image a été modifié pour raison de sécurité opérationelle)

HALIFAX (Le 3 avril 2014) - Le 31 mars 2014, dans le cadre de l’opération Artemis, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Regina a intercepté une expédition de stupéfiants au cours d’une patrouille dans sa zone d’opérations désignée dans l’océan Indien. Il s’agissait de la première saisie de stupéfiants pour le NCSM Regina dans le cadre de ses opérations de sécurité maritime et de lutte contre le terrorisme.

Le NCSM Regina a intercepté et arraisonné un boutre de pêche au large de la côte Est de l’Afrique, dans lequel il a trouvé 132 paquets d’héroïne, représentant un poids total de 132 kilogrammes. Les stupéfiants illicites ont été saisis, documentés et ensuite détruits en mer, assurant ainsi qu’ils n’atteindraient pas leurs destinataires.Lire en détail

Un spécialiste canadien de neutralisation des explosifs et munitions (NEM) suivant la procédure de neutralisation lors de l’exercice Ardent Defender 2013.

HALIFAX (Le 2 avril 2014) - Des membres qualifiés des Forces armées canadiennes (FAC) détectent, désactivent et exploitent des engins explosifs dans le cadre de déploiements internationaux et, à la demande d’autorités civiles, au pays, ce qui permet d’assurer la sécurité de leur compagnons d’armes, marins et aviateurs ainsi que des civils à proximité.

Cette expertise s’est avérée essentielle durant le déploiement en Afghanistan et les spécialistes qualifiés seront en demande lors des conflits de l’avenir, car les engins explosifs improvisés (IED) sont de plus en plus répandus.

Chaque année, l’exercice Ardent Defender forme des spécialistes des FAC afin que ces derniers soient prêts à réagir aux nouvelles menaces qui ont été observées à l’étranger et dans notre propre pays.

Cette année, l’exercice Ardent Defender 2014 (Ex AD 14), actuellement en cours, forme des spécialistes en neutralisation des engins explosifs improvisés (IEDD) et en neutralisation des explosifs et munitions (IED) à Halifax. La Marine royale du Canada agira à titre d’hôte de cet exercice interarmées auquel participeront des membres de l’Armée canadienne, de l’Aviation royale du Canada et des Services canadiens d’application de la loi et des représentants des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Suède.Lire en détail

OTTAWA (Le 2 avril 2014) - L’opération Nunalivut 2014, une des plus importantes opérations de la Force opérationnelle interarmées (Nord) (FOIN) dans le Haut-Arctique, débute aujourd’hui dans la région de la baie Resolute, au Nunavut.

La Force opérationnelle interarmées (Nord) mènera l’opération Nunalivut 2014 du 2 avril au 3 mai, et la majorité des militaires seront déployés du 16 au 24 avril. L’opération comprend des activités interarmées et interalliées visant à mettre en pratique l’interopérabilité et les compétences propres à l’Arctique.

L’opération Nunalivut se déroulera dans trois emplacements distincts:

- le QG de la FOI effectuera ses activités à partir de la baie Resolute, au Nunavut.

- Une compagnie (réduite) provenant du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment, basé à la BFC Valcartier, mènera une patrouille autour de l’île Bathurst, à environ 500 km au Nord Ouest de la baie Resolute;

- Une équipe de plongée multinationale, composée de plongeurs de la Marine royale canadienne et de la marine américaine, mènera des opérations près de Gascoyne Inlet, à environ 100 km à l’Est de la baie Resolute.

Le 440e Escadron de transport, basé à Yellowknife, et le 109th Airlift Wing, de New York Air National Guard, fourniront le transport tactique aérien, le ravitaillement, la surveillance, la reconnaissance et le soutien à la mission. Lire en détail

OTTAWA (Le 24 mars 2014) - Le 15 mars 2014, dans le cadre de l’opération Caribbe, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) GLACE BAY a récupéré 97 ballots de cocaïne lors d’une patrouille dans le bassin des Caraïbes. Lire en détail

OTTAWA (Le 18 mars 2014) - Le dernier contingent de soldats des Forces armées canadiennes (FAC) déployé en Afghanistan est rentré au Canada aujourd’hui, au terme d’importantes opérations militaires menées par le Canada en Afghanistan.

La mission en Afghanistan a représenté pour le Canada le plus important déploiement militaire depuis la Seconde Guerre mondiale. Il s’agissait également du plus long déploiement de son histoire. Depuis la première intervention du Canada en Afghanistan en 2001, plus de 40 000 soldats, marins et aviateurs canadiens ont été affectés à des missions au pays. De ce nombre, environ 25 % ont pris part à plus d’une mission.

Depuis la fin des opérations de combat en Afghanistan en 2011, le Canada a contribué à la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan (MFO-A). Aux côtés de ses alliés de l’OTAN, le Canada a soutenu l’instruction, le mentorat et le développement des Forces de sécurité nationales afghanes (FSNA), permettant ainsi d’accroître et de maintenir la capacité des FSNA à assurer la sécurité et la protection de leur pays. Lire en détail

Le caporal Jonathan Michel, 3R22eR, Compagnie A, maintient un périmètre de sécurité avec le lance­grenades automatiques C16 durant l’exercice COLD RESPONSE près de Sjøvegan, en Norvège, le 13 mars 2014. Photo : Cplc Dan Pop

OTTAWA (Le 17 mars 2014) - Environ 350 soldats canadiens se trouvent en Norvège dans le cadre d’un important exercice de combat par temps froid de l’OTAN. Organisé et dirigé par le quartier général interarmées norvégien, l’exercice impliquait environ 16 000 membres du personnel provenant de 15 pays sur terre, en mer et dans les airs.

[...]

[...] Les Norvégiens ont eux-mêmes affecté la totalité de leur Brigade Nord – environ 4000 soldats – en plus d’un bataillon de la Garde territoriale. Au large de la côte nord, ils ont six navires de combat et une unité de commandos côtiers; dans les airs, des chasseurs, des hélicoptères de transport, de surveillance et divers. Leurs ressources navales sont complétées par des frégates provenant de la France et de la Pologne, ainsi que des forces amphibies importantes des Pays-Bas et du corps des Marines des É.-U. Dans les airs, d’autres ressources de surveillance, tactiques et de transport provenaient de l’Allemagne, de la Suède et des États-Unis. Les forces terrestres comprennent un groupement tactique français, une infanterie légère et mécanisée de la Suède, et même des réservistes du Danemark. Des éléments de forces spéciales provenant de neuf pays différents participaient également.Lire en détail

Le mois dernier en Afghanistan, plusieurs Canadiens ont reçu la médaille de l’étoile de bronze des États-Unis et un autre a reçu la médaille de la mention élogieuse de l’Armée (Army Commendation Medal) [de gauche à droite] : colonel Stéphane Boucher, colonel Peter Scott, colonel Bryan Gagne, major général Kevin R. Wendel de l’Armée américaine, colonel Ivars Miezitis, colonel Ian Lightbody, lieutenant-colonel Paul Paone (médaille de la mention élogieuse de l’Armée) et major-général James Hockenhull du Royaume-Uni.

OTTAWA (Le 12 mars 2014) - Un membre de l’Aviation royale canadienne a récemment reçu la médaille de l’étoile de bronze (Bronze Star Medal) des États-Unis tandis qu’il travaillait au sein de la Force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS) en Afghanistan.

Le colonel Ian Lightbody est l’un des cinq membres des Forces armées canadiennes à qui cette médaille a été décernée le 18 janvier 2014. Les récipiendaires ont été reconnus pour leur travail au sein du groupe consultatif ministériel du ministère de la Défense afghan. La médaille de l’étoile de bronze est l’une des quatre médailles les plus prestigieuses de l’Armée américaine.

Le colonel Lightbody agit actuellement comme conseiller auprès du général afghan responsable de la planification à long terme, dans le cadre de la Contribution du Canada à la mission de formation en Afghanistan (CCMF-A).Lire en détail

OTTAWA (Le 11 mars 2014) - Une cérémonie de descente du drapeau a eu lieu plus tôt aujourd’hui au quartier général de la FIAS à Kaboul, en Afghanistan, marquant ainsi la fin de la mission militaire du Canada dans ce pays. Après plus de 12 ans, le plus important déploiement de membres des Forces armées canadiennes (FAC) depuis la Seconde Guerre mondiale a pris fin. Lire en détail

OTTAWA (Le 11 mars 2014) - Les Navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) KINGSTON et GLACE BAY se sont joints aux NCSM NANAIMO et WHITEHORSE, ainsi qu’à un détachement d’aéronefs CP140 dans le cadre de l’opération Caribbe, la contribution du Canada à la campagne multinationale contre le trafic illicite dans les Amériques et les Caraïbes.

Le déploiement simultané de quatre navires et d’un détachement aérien est une première dans l’histoire de l’appui des Forces armées canadiennes (FAC) à l’opération Caribbe, la contribution du Canada à l’opération Martillo – l’effort multinational, interarmées, interalliés et interorganismes parmi les pays de l’hémisphère occidental et de l’Europe.

L’opération Caribbe démontre que le Canada est déterminé à appuyer les efforts visant à régler les problèmes de sécurité dans la région, en interdisant aux organisations criminelles transnationales d’accéder, par voie aérienne ou maritime, aux régions côtières de l’Amérique centrale.Lire en détail

OTTAWA (Le 7 mars 2014) - Pendant la guerre froide, l’Amérique du Nord avait recours à des réseaux radars pour la détection lointaine d’attaques aéroportées en arrivage au-dessus du pôle Nord. À compter des années 1950, une série de stations radars isolées ont été construites au Canada, en Alaska et au Groenland afin de repérer les aéronefs ennemis et de guider les avions de chasse qui iraient les intercepter.

Le plus au nord de ces réseaux, le réseau d’alerte avancé (DEW), a été construit vers la fin des années 50 sur le littoral arctique (le long du 69e parallèle), du nord-ouest de l’Alaska jusqu’à l’Islande. Le réseau DEW a été dessiné, construit et financé en grande partie par les États-Unis, en vertu d’une entente internationale. Des 63 sites du réseau DEW, 42 se trouvaient en sol canadien.

Au début des années 1960, 21 de ces emplacements ont été fermés et confiés au ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada. Le ministère de la Défense nationale (MDN) a continué d’utiliser les 21 autres sites jusqu’à ce qu’ils soient remplacés, en 1993, par le Système d’alerte du Nord.Lire en détail

OTTAWA (Le 5 mars 2014) - Les membres de familles et les entrepreneurs civils sont arrivés à Pearl Harbor, Hawaï, le 4 mars 2014 à bord du USS Michael Murphy. Ils se trouvaient à bord du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Protecteur lorsqu’un incendie a éclaté dans la salle des machines.

Après l’incendie, les invités ont été transférés, pour leur confort, à bord du USS Michael Murphy et ont été conduits à Pearl Harbor en avance du Protecteur et de son équipage.Lire en détail

OTTAWA (Le 27 février 2014) - L’ARC est heureuse de publier le calendrier des activités 2014 de ses deux équipes de démonstration aérienne : les Snowbirds des Forces canadiennes et l’équipe de démonstration du CF-18.

Cet été, les deux équipes feront le plaisir des foules partout au Canada et aux États-Unis. Les Snowbirds vont performer à quatre spectacles aériens aux États-Unis et l’équipe de démonstration du CF-18 compte aussi cinq apparitions internationales dans son calendrier : deux en Californie, la première au début de la saison et la deuxième à la fin de la saison, deux en Suisse et une en Belgique.

"L’ARC tient à la collaboration et à la coopération avec ses alliés et ses partenaires internationaux", a déclaré le lieutenant-général Yvan Blondin, commandant de l’ARC." Lire en détail

OTTAWA (Le 27 février 2014) - L’honorable Rob Nicholson, P.C., Q.C., député de Niagara Falls, ministre de la Défense nationale, a participé à une réunion des ministres de la Défense de l’OTAN, qui a eu lieu les 26 et 27 février, au siège de l’OTAN à Bruxelles (Belgique). Lire en détail

HALIFAX (Le 27 février 2014) - L’équipage du Navire canadien de Sa Majesté Toronto est arrivé à Halifax, jeudi le 27 février, où ses membres ont été réunis avec familles et amis après un déploiement de plus de sept mois en mer d’Arabie. Lire en détail

HALIFAX (Le 26 février 2014) - Les Forces armées canadiennes se livrent à un exercice de la flotte aux côtés de la garde côtière des États-Unis et de la marine allemande.

Environ 900 membres de la Marine royale canadienne et de l’Aviation royale canadienne participeront, au large de la côte est, à un exercice d’envergure de la flotte qui débutera cette semaine et qui prendra fin le 14 mars 2014. Le navire de la garde côtière américaine, USCG Campbell, ainsi que le FGS Bonn, un navire de ravitaillement allemand de la classe Berlin, prendront également part à l’exercice.Lire en détail

OTTAWA (Le 25 février 2014) - Des membres des Forces armées canadiennes ont terminé aujourd’hui à Petawawa, un exercice assisté par ordinateur, exercice qui va les aider à se préparer pour des missions futures potentielles sur un ordre possible du gouvernement du Canada.

L’exercice UNIFIED RESOLVE (UR 14) a débuté le 11 février et incluait des militaires du 2e Groupe-brigade mécanisé du Canada (2 GBMC), ainsi que des membres de l’Aviation royale canadienne et des soldats de la Pennsylvania Army National Guard. L’objectif de l’Ex UR 14 était de tester la planification et les capacités de commandement et de contrôle globales de deux Forces opérationnelles en prévision du plus important exercice de préparation opérationnelle de l’Armée canadienne de l’année, l’exercice MAPLE RESOLVE 2014, prévu à la fin du printemps à Wainwright, en Alberta.

Pendant cet exercice de deux semaines, les participants ont réagi à des scénarios générés par ordinateur qui simulaient la réponse d’une brigade de l’Armée face à une situation complexe et réaliste. Cet exercice a permis aux soldats de pratiquer l’ensemble du spectre des opérations, y compris des attaques délibérées, de la défense mobile et l’aide aux organismes non gouvernementaux. Lire en détail

NCSM Glace Bay est présentement en route vers le sud pour participer à Op CARIBBE.

(le 20 février 2014) - Les navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Kingston et Glace Bay ont quitté Halifax plus tôt cette semaine pour les Caraïbes afin d’appuyer l’opération Caribbe, la contribution du Canada à la campagne multinationale contre le trafic illicite d’organisations criminelles transnationales dans les Amériques et les Caraïbes.

[...]

Pour la MRC, le départ du Kingston et Glace Bay représente le deuxième déploiement de navires de classe Kingston cette année en appui à l’opération Caribbe. Les NCSM Nanaimo et Whitehorse, de la Flotte canadienne du Pacifique, ont quitté le port d’Esquimalt le 10 février dernier pour l’océan Pacifique Est.Lire en détail

OTTAWA (Le 19 février 2014) - Environ 2 350 soldats canadiens d’un peu partout au pays prendront part à plusieurs exercices d’entraînement dans l’Arctique au cours des deux prochains mois. Ces exercices visent à maintenir et à renforcer les capacités opérationnelles de l’Armée canadienne et les aptitudes des soldats à mener des opérations dans les conditions rigoureuses de l’Arctique.

Durant ces exercices, les soldats auront la possibilité de perfectionner les compétences qui leur permettent de mener des opérations dans les régions les plus éloignées et les plus difficiles du Canada. Ils mettront en application une vaste gamme de tactiques, de techniques et de procédures, notamment la survie dans l’Arctique, la recherche et sauvetage, le tir réel, les patrouilles dans l’Arctique et ils participeront à une intervention rapide relativement à une menace ou à un danger simulé dans le Nord canadien.

L’instruction est axée sur l’intégration des soldats de l’Armée canadienne (Force régulière et Réserve) avec les Rangers canadiens, qui sont les yeux et les oreilles des militaires dans les régions peu habitées et isolées du Nord. L’Armée canadienne a également invité des soldats de la garde nationale de l’Armée des États-Unis et des forces armées polonaises à prendre part à l’instruction, ce qui permettra de renforcer l’interopérabilité entre le Canada et ces deux pays.Lire en détail

HALIFAX (Le 18 février 2014) - La Marine royale canadienne (MRC) et la United States Navy (USN) ont récemment terminé un exercice de collaboration durant lequel des marins et des aviateurs des deux pays ont perfectionné leurs compétences en matière de guerre anti-sous-marine durant l’exercice Atlantic Shield au large de la côte est.

Tenu du 26 au 29 janvier 2014, Atlantic Shield était un exercice complexe qui rassemblait du personnel d’état-major, des sous-marins, des navires de guerre et des aéronefs des forces de la MRC et des forces navales des États-Unis dans le but de repérer et de poursuivre une menace sous-marine non identifiée.

En travaillant ensemble, en partageant de l’information et en combinant leurs forces, les unités participantes ont été capables de repérer et d’identifier le très habile USS Dallas, qui jouait le rôle d’un sous-marin de chasse inconnu dans les eaux continentales.Lire en détail

Le NCSM NANAIMO, un navire de défense côtière de classe Kingston. Photo : Sgt Norm McLean, Caméra de combat des Forces canadiennes.

OTTAWA (Le 9 février 2014) – Les navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) NANAIMO et WHITEHORSE quitteront Esquimalt, en Colombie-Britannique, demain pour l’océan Pacifique Est afin d’appuyer l’opération Caribbe, la contribution du Canada à la campagne multinationale contre le trafic illicite d’organisations criminelles transnationales dans les Amériques et les Caraïbes.

Le NANAIMO et le WHITEHORSE sont des navires de défense côtière (NDC) de classe KINGSTON conçus pour la surveillance et la patrouille. Leur départ marque le début d’une série de plusieurs déploiements maritimes prévus en 2014 en soutien à l’engagement du Canada envers l’opération Martillo – un effort multinational interarmées combiné interorganisationnel entre des pays de l’hémisphère occidental et d’Europe. Cette opération vise à interdire aux organisations criminelles transnationales l’accès aérien et maritime aux régions côtières d’Amérique centrale.

L’opération Caribbe continue d’aider à renforcer les partenariats internationaux et démontre aussi l’engagement du Canada envers les efforts pour traiter des défis de sécurité dans la région, y compris le trafic illicite. Lire en détail

OTTAWA (Le 6 février 2014) - Le commandement du Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada (COMFOSCAN) a officiellement été transféré du major-général Denis Thompson au brigadier-général Michael Rouleau au cours d’une cérémonie qui a eu lieu aujourd’hui à Ottawa sous la présidence du général Tom Lawson, chef d’état-major de la Défense (CEMD). Lire en détail

OTTAWA (Le 3 février 2014) - Au cours de la dernière année, la frégate NCSM TORONTO de la Marine royale canadienne a terminé avec succès son déploiement dans le cadre de l’opération Artemis, et, elle quittera bientôt les eaux de la mer d’Oman pour commencer son retour au pays. Le NCSM REGINA est en route vers la région pour prendre la relève du NCSM TORONTO et pour poursuivre les tâches du Canada au sein de la Force opérationnelle multinationale (CTF 150) en mi-février.

L’opération Artemis est la participation du Canada à la CTF 150, qui est la force opérationnelle multinationale administrée par les Forces maritimes multinationales (CMF) et qui favorise la sécurité maritime visant à contrer le terrorisme et les activités qui y sont associées dans le golfe d’Oman, le golfe d’Aden, la Mer Rouge et l’océan Indien. La présence continue de ressources militaires dans la région de la mer d’Oman donne aussi au Canada et aux 29 autres pays qui contribuent à la souplesse et aux capacités d’intervenir rapidement lors de nouvelles crises dans la région. Lire en détail

OTTAWA (Le 30 janvier 2014) - Cette semaine, 143 militaires des Forces armées canadiennes (FAC) regagneront leur base principale en Ontario, au Manitoba et en Alberta après le plus récent déploiement en Afghanistan. Ces soldats sont quelques‑uns des derniers Canadiens à servir dans le cadre de l’opération Attention.

Depuis la fin des opérations de combat en Afghanistan il y a trois ans, le Canada contribue au perfectionnement des Forces de sécurité nationale afghanes (FSNA). En guise de contribution à la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan (MFO‑A), le Canada aide à la création et au maintien des FSNA à l’appui de mesures de sécurité dirigées par les Afghans.

D’ici la fin du mois de janvier, environ 100 militaires des FAC continueront de soutenir l’opération Attention. Tous les militaires reviendront au pays d’ici la fin mars 2014, ce qui marquera la fin officielle des opérations militaires du Canada en Afghanistan. Lire en détail

OTTAWA (le 20 janvier 2014) - Cette semaine, 143 militaires des Forces armées canadiennes (FAC) regagneront leur base principale en Ontario, au Manitoba et en Alberta après le plus récent déploiement en Afghanistan. Ces soldats sont quelques‑uns des derniers Canadiens à servir dans le cadre de l’opération Attention.

Depuis la fin des opérations de combat en Afghanistan il y a trois ans, le Canada contribue au perfectionnement des Forces de sécurité nationale afghanes (FSNA). En guise de contribution à la Mission de formation de l’OTAN en Afghanistan (MFO‑A), le Canada aide à la création et au maintien des FSNA à l’appui de mesures de sécurité dirigées par les Afghans.

D’ici la fin du mois de janvier, environ 100 militaires des FAC continueront de soutenir l’opération Attention. Tous les militaires reviendront au pays d’ici la fin mars 2014, ce qui marquera la fin officielle des opérations militaires du Canada en Afghanistan. Lire en détail

Des membres de l’équipe d’arraisonnement du Navire canadien de Sa Majesté TORONTO arraisonnent un navire soupçonné de transporter de la drogue tandis qu’un hélicoptère CH124 Sea King renforce la sécurité dans la région de la mer d’Oman, le 17 janvier 2014, dans le cadre de l’opération Artemis.

(le 20 janvier 2014) - Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Toronto est parvenu à intercepter une autre cargaison de stupéfiants alors qu'il patrouillait dans l'océan Indien, dans le cadre de l'opération Artemis, le 17 janvier 2014.

Le NCSM Toronto a intercepté et arraisonné le navire en question à 40 milles marins des côtes de la Tanzanie et y a découvert 265 sacs d'héroïne pesant plus de 280 kilogrammes. La drogue illicite a été cataloguée puis détruite afin de s'assurer que ses destinataires n'en prennent jamais possession.

"Je félicite l'équipage du NCSM Toronto, dont le travail inlassable avec nos alliés dans le trafic de stupéfiants est intercepter les expéditions illicites qui serviraient à financer des organisations terroristes,” a dit l'honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale.Cette opération représente la neuvième saisie de drogue effectuée par le NCSM Toronto dans le cadre des opérations antiterroristes menées dans la mer d'Oman et l'océan Indien. A ce jour, le NCSM Toronto a intercepté environ 8,5 tonnes métriques de stupéfiants. Lire en détail

OTTAWA (le 14 janvier 2014) Le ministère de la Défense nationale a aujourd’hui annoncé la signature d’un partenariat à long terme avec le département de la Défense des États-Unis pour le partage continu de services et renseignements spatiaux. Cette entente favorisera le maintien d’un milieu sécuritaire d’exploitation pour les satellites grâce au partage d’information sur les dangers naturels (spatiométéorologie) et anthropiques (débris orbitaux, désorbitation des satellites, ou collisions entre engins spatiaux) en orbite.

Les Forces armées canadiennes dépendent de l’espace pour une vaste gamme de fonctions, comme le commandement et le contrôle, les renseignements météorologiques, la navigation, les communications, la cartographie et les activités de recherche et de sauvetage. La connaissance de la situation dans l’espace fournit le savoir nécessaire pour assurer la disponibilité de capacités spatiales qui sont désormais indispensables pour réaliser les opérations des FAC.

Le partage de renseignements entre nations d’optique commune, comme le Canada et les États-Unis, a constitué un élément habilitant clé visant à améliorer notre compréhension et notre accès à des données orbitales de pointe. Le ministère de la Défense nationale s’est servi de cette relation afin de fournir du soutien au gouvernement du Canada, à l’Agence spatiale canadienne et aux propriétaires/exploitants de satellites commerciaux. Lire en détail

Le général Charles Jacoby Jr., commandant du NORAD et de l’U.S. Northern Command, s’adresse à des aviateurs au cours de l’assemblée générale qui se déroulée à la 22e Escadre North Bay (Ontario) en décembre 2013. Photo: Cpl Joseph Morin

(le 8 janvier 2014) - Le général Charles Jacoby Jr., commandant du NORAD et de l’U.S. Northern Command, a souligné la nature particulière de la 22e Escadre au cours de sa visite à la base nord-ontarienne le mois dernier.

« Ce qui fait que la 22e Escadre est unique en son genre est la puissance que lui confère l’hébergement, dans les mêmes locaux, des escadrons opérationnel et d’entraînement », a déclaré le général Jacoby s’adressant à la communauté de la défense aérienne le 9 décembre 2013.

La 22e Escadre, connue également sous le nom de Secteur de la Défense aérienne du Canada (SDAC), héberge le 21e Escadron de contrôle et d’alerte (Aérospatiale), qui est responsable de la surveillance, de l’identification, de l’alerte et du contrôle de l’espace aérien canadien, et le 51e Escadron d’entraînement opérationnel de contrôle et d’alerte (Aérospatiale), qui est responsable de l’instruction du personnel militaire et civil en vue de soutenir la mission de la 22e Escadre, soit de défendre les Canadiens et de protéger la souveraineté nationale.

Pendant l’assemblée générale, qui a eu lieu dans l’édifice Sergeant David L. Pitcher, où est situé le Secteur de la Défense aérienne du Canada, le général Jacoby s’est dit fier de faire partie du commandement binational qu’est le NORAD.

« Nous n’avons pas que la frontière en commun; nous partageons également les mêmes intérêts souverains », a-t-il affirmé. « Le Canada et les États-Unis sont les deux seuls pays au monde dans cette situation. » Lire en détail

OTTAWA (le 7 janvier 2014) - Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Regina a quitté Esquimalt aujourd'hui en vue de se joindre à l'opération ARTEMIS, la contribution du Canada à l'effort multinational en appui aux opérations de sécurité maritime et de lutte contre le terrorisme dans la région de la mer d'Oman.

Le NCSM Regina remplacera le NCSM Toronto, qui était dans la région de février à décembre 2013. Durant son déploiement, le NCSM Toronto a intercepté et détruit sept cargaisons de narcotiques totalisant près de 7,8 tonnes métriques. Lire en détail

OTTAWA (le 22 décembre 2013) - Aujourd’hui marque le début des 100 derniers jours de la mission militaire canadienne en Afghanistan. Après plus de 12 ans, le plus important déploiement de membres des Forces armées canadiennes depuis la Seconde Guerre mondiale prendra fin le 31 mars 2014.

« Les Canadiens devraient être fiers de leurs extraordinaires contributions en Afghanistan, » a déclaré l’honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale. « En appui au gouvernement afghan, à nos partenaires pangouvernementaux et à nos alliés internationaux, le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes ont des effets positifs sur la vie du peuple afghan tout en contribuant à la paix et à la sécurité internationales. »

...

Le Canada est fier de son rôle dans le cadre de la démarche internationale visant à faire de l’Afghanistan un pays plus sécuritaire et plus stable, bien gouverné, et prospère. Misant sur les gains des 12 dernières années et consolidant ceux-ci, le Canada continuera de jouer un rôle important en appuyant les efforts ayant pour objectif de bâtir un avenir meilleur au bénéfice de tous les Afghans. À cette fin, le Canada s’engage à verser, de 2015 à 2017, 330 millions de dollars pour aider à soutenir les forces de sécurité nationale afghanes ainsi que 227 millions de dollars pour l’aide au développement. Lire en détail

OTTAWA (le 20 décembre 2013) - Dans le cadre de l’opération ARTEMIS, le 18 décembre, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Toronto a réussi à intercepter une cargaison de stupéfiants au cours d’une patrouille dans la région de la mer d’Oman.

Au cours d’un récent arraisonnement au large des côtes d’Afrique, l’équipage du NCSM Toronto a découvert 506 sacs d’héroïne, pesant plus de 538 kilogrammes. Ces stupéfiants ont été catalogués puis détruits afin qu’ils ne puissent pas tomber entre les mains de leurs destinataires prévus.

Cette saisie d’héroïne est la plus importante dans l’histoire des opérations des Forces maritimes combinées.

« Pour la deuxième fois depuis avoir entamé sa mission actuelle, le NCSM Toronto entre dans l’histoire des Forces maritimes combinées grâce à sa plus récente interception de stupéfiants, a énoncé l’honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale. La solidarité avec nos partenaires de coalition dans la promotion de la sécurité, de la stabilité et de la prospérité dans ce secteur demeure à l’avant-plan de nos priorités, comme le démontre la plus récente saisie du NCSM Toronto. » Lire en détail

OTTAWA (le 17 décembre 2013) - Les navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Edmonton et Yellowknife, ainsi que le sous-marin NCSM Victoria, ont récemment complété leur déploiement dans l’Est de l’océan Pacifique, signalant ainsi la fin d’une année très profitable pour l’opération Caribbe 2013.

Les Forces armées canadiennes (FAC) ont connu un succès opérationnel retentissant cette année dans la lutte contre le crime organisé transnational au large des côtes des Caraïbes et pacifique de l’Amérique centrale, contribuant directement à la saisie de 5 080 kilogrammes de cocaïne et à la perturbation du trafic international de stupéfiants au cours de onze mois.

« Le succès de cette année dans le cadre de l’opération Caribbe témoigne de la capacité du Canada de travailler avec nos partenaires internationaux et de contribuer à la sécurité des citoyens de ce continent », déclare l’honorable Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale. Lire en détail

OTTAWA (le 3 décembre 2013) - Des cérémonies se sont déroulées aujourd’hui près d’Honiara, dans les Îles Salomon, afin de souligner la réussite de l’opération Render Safe de cette année, l’opération qui se tient tous les deux ans sous l’égide de l’Australie dans le but d’atténuer la menace, dans le Pacifique Sud, des munitions et des explosifs non explosés datant de la Seconde Guerre mondiale.

Dix membres des Forces armées canadiennes ont participé à l’opération Render Safe 2013 dans les Îles Salomon, aux côtés de plus de 200 membres des Forces armées australiennes, de la Force de défense de la Nouvelle-Zélande, des Forces navales des États-Unis et de la force constabulaire des Îles Salomon. La participation du Canada comptait quatre plongeurs-démineurs de la Marine royale canadienne, deux sapeurs de combat des Forces armées canadiennes, deux spécialistes de l’Aviation royale canadienne, ainsi qu’un officier de liaison et un officier d’état-major qui agissait en tant que commandant de la Force opérationnelle. Lire en détail

KINGSTON (Ontario) (le 3 décembre 2013) - Les anciens combattants de la célèbre Brigade du Diable, des membres des Forces armées canadiennes et des militaires à la retraite du Commandement – Forces d'opérations spéciales du Canada (COMFOSCAN) se sont tous réunis ce soir à la Base des Forces canadiennes Kingston pour une cérémonie visant à souligner le 70e anniversaire de la Bataille du mont La Difensa.

La Brigade du Diable, aussi connue sous le nom « Première Force de Service spécial » (PFSS), était une force interarmées États-Unis-Canada formée durant la Seconde Guerre mondiale en réponse à la nécessité de se doter d’une unité spécialisée aux fins d’opérations uniques ou spéciales. À son arrivée dans le théâtre méditerranéen, le PFSS s’est vu confier la mission extrêmement difficile de s’emparer du mont de 963 mètres occupé par les Allemands et protégeant les voies d’approche vers Rome, en Italie. Lire en détail

(le 3 décembre 2013) - La Région canadienne du NORAD prendra part à l'exercice Amalgam Dart du 3 au 5 décembre 2013. Celui-ci se déroulera au large de la côte Atlantique et permettra aux participants de s'exercer aux procédures d’interception et d’identification ainsi qu'aux procédures de ravitaillement air-air, dans le cadre du programme d'instruction de base.

« C'est avec fierté que [l’Aviation royale canadienne] protège les foyers et les droits de tous les Canadiens en tant que partenaire du NORAD », a déclaré le major-général Pierre St-Amand, commandant de la 1re Division aérienne du Canada et de la Région canadienne du NORAD, qui sont basée à Winnipeg (Manitoba).

« Grâce à la tenue d'exercices minutieusement planifiés et soigneusement orchestrés, l'Aviation royale canadienne nous permet de remplir notre mission qui consiste à mettre à la disposition du NORAD des capacités d'intervention rapide en cas de menace aérienne au pays. »

La participation de l’Aviation royale canadienne à l'exercice Amalgam Dart nécessitera l'affectation des ressources aériennes suivantes :

* des chasseurs CF-18 Hornet de la 3e Escadre Bagotville (Québec)

* un avion CP-140 Aurora de la 14e Escadre Greenwood (Nouvelle-Écosse)

* un avion CC-130T Hercules de la 17e Escadre Winnipeg (Manitoba)

Lire en détail

(le 2 décembre 2013) - À la Région canadienne du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD), on est fin prêt à suivre les déplacements du père Noël et à l'escorter pendant sa visite annuelle au Canada. De fait, quatre pilotes de chasseurs CF-18 viennent d’être choisis pour accomplir cette mission importante.

Le lieutenant-colonel Darcy Molstad et le capitaine Sébastien Gorelov du 425e Escadron d’appui tactique à la 3e Escadre Bagotville, au Québec, entameront la mission d'escorte en accueillant le père Noël la côte de Terre-Neuve-et-Labrador.

...

Des caméras spéciales du NORAD, les « SantaCams », installées partout dans le monde, prendront des photos du père Noël et de son traîneau, et le filmeront pendant qu'il fera le tour du monde. Ces caméras transféreront instantanément les photos et les vidéos pour permettre aux enfants partout dans le monde de suivre le trajet du père Noël le 24 décembre sur le site du NORAD, à www.noradsanta.org. Les renseignements pertinents seront offerts en français, en anglais, en espagnol, en allemand, en italien, en japonais, en portugais et en mandarin. Lire en détail

Le NCSM Windsor et le NCSM Kingston, en arrière plan, participeront à un exercice de groupe opérationnel du 25 novembre au 6 décembre. Ils seront appuyés par d'autres ressources de la MRC et de l'ARC.

(le 2 décembre 2013) - Six navires de la Marine royale canadienne (MRC) sont partis d'Halifax plus tôt cette semaine pour prendre part à un exercice de groupe opérationnel (TGEX) au large des côtes du Canada atlantique à partir du 25 novembre jusqu'au 6 décembre 2013.

"Cet exercice de groupe opérationnel a aussi comme valeur ajoutée de faire partie de l'exercice du NORAD Amalgam Dart, et d'intégrer l'interopérabilité entre la Marine royale canadienne, l'Aviation royale canadienne et la US Air Force", a déclaré le contre-amiral John Newton, commandant des Forces maritimes de l'Atlantique. "Un tel entraînement renforce les liens et la compréhension entre les alliés continentaux, et améliore notre capacité de travailler à des opérations." Lire en détail

RSS contenu

Archivés